Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 16:21

Une randonnée sportive qui est presque une aventure

 

L'eau pure de la montagne du Morvan

gorges-de-la-canche--7-r.jpgS'il est un site naturel qui mérite vraiment bien un article dans ce blog, c'est bien celui des Gorges de la Canche, aisément accessible par les sentiers de grande ou petite randonnée qui partent de Roussillon-en-Morvan (église dont l'histoire remonte au XIe siècle) où nous avons choisi de laisser la voiture pour descendre par un très beau sentier balisé jusqu'au hameau Les Viollots. Après une bonne montée vers Le Grand Mizieux, il faut redescendre vers le Pont du Seuil – carte IGN Mont Beuvray - et prendre le chemin parallèle à la rivière jusqu'à la centrale électrique qui avec l'eau de la Canche, produit assez d'énergie pour alimenter tous les foyers d'un bourg de plus de mille âmes.

A partir de ce bâtiment imposant, remonter vers l'amont jusqu'au lac de barrage représente un véritable effort sportif. A la dénivelée d'environ 150 mètres jusqu'au barrage s'ajoute l'aspect caillouteux de la piste sauvage dont il faut escalader les blocs de granite. Pour corser le tout, deux passages à gué, sur les cailloux, demandent un certain sens de l'équilibre, ce n'est donc pas une balade de tout repos d'autant plus qu'existe le risque, indiqué par les panneaux, de lâchers d'eau rendus potentiellement dangereux par la création d'une vague susceptible de déferler.

gorges-de-la-canche--6-R.jpg

Cascades et passages à gué

Le balisage du chemin, a contrario, semble autoriser cette prise de risque. Donc au minimum ne pas s'attarder dans le lit de la rivière. Aucun action n'étant totalement dénuée de risques...

Après le barrage de la Canche, nous avons opté pour le retour, vers Roussillon-en-Morvan, par la route D179 jusqu'à la Bise, puis par la D277 jusqu'au village de Roussillon, ce qui a constitué un périple total de près de 11 km

Toujours est-il que l'excursion vaut le coup par la beauté du paysage, le chant des cascades dont Le Saut de Canche, et le sentiment de se trouver dans un coin de nature isolé, bien que la proximité de la route soit parfois perceptible à l'oreille.

gorges-de-la-canche--10-R.jpg

Production d'énergie électrique

Nous sommes dans une réserve biologique classée Natura 2000 dans la forêt domaniale de Glenne et au pied du Haut-Folin où la Canche prend sa source.

Les gorges de la Canche sont une bonne illustration des forêts de ravins où poussent, au fond des vallons humides, l'aulne, le frêne et l'orme tandis que des essences différentes se trouvent sur la hauteur. Les eaux fraîches et oxygénées coulant en torrent et succession de cascades dont favorables au chabot et la truite. L'avifaune est également riche avec la présence d'espèces caractéristiques comme le Circaète Jean Le Blanc – grand rapace de près de 2 mètres d'envergure prédateur de serpents - et le Cincle plongeur, passereau nageur qui se nourrit de petits animaux dans l'eau. Le botaniste s'intéressera aux espèces particulières aux pelouses montagnardes, landes et tourbières. On trouve ici, notamment, des myrtilles et des bruyères.

Mais ce qui plaira aussi, c'est le parfum d'aventure dans un espace naturel qu'il faut, avant tout, parfaitement respecter !

gorges-de-la-cancheR.jpg

Ne pas négliger les avertissements des panneaux

NB : entouré de bois, le lac du Barrage de la Canche, même s'il paraît tentateur, est aussi dangereux qu'interdit d'accès.

A noter aussi qu'il existe en France une autre Canche que je connais bien, le fleuve côtier du Pas-de-Calais dont l'estuaire est remarquable

Le mot Canche viendrait de  Kant signifiant rocher ce qui est bien adapté à la rivière du Morvan. 

 

Voir aussi http://www.dominique-arnaud-le-mexique-revele.com/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Bourgogne révélée d'Arnaud
  • La Bourgogne révélée d'Arnaud
  • : Auteur d'un blog sur le "Mexique révélé" mais aimant aussi la Bourgogne, région tellement française, il me fallait bien créer une page particulière à propos du paradis des gastronomes, des amoureux de la nature et du patrimoine. L'ancien journaliste que je suis trouve là le moyen de renouer avec ses anciennes rubriques. Dominique Arnaud
  • Contact

Recherche