Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 05:08

 

 

 

 

Les Journées du Patrimoine représentent la merveilleuse opportunité de découvrir des lieux historiques fermés au public le reste de l'année et dont la Bourgogne est particulièrement riche.

AU CHATEAU DE CHISSEY EN MORVAN

chissey-en-morvan--4-R.jpg

Restauration en cours à Chissey

Parfois, ces lieux méconnus ne sont pas adaptés à la visite touristique et leurs occupants font de louables efforts pour en rendre la découverte agréable, ce que nous avons vécu à Chissey-en-Morvan dont le château est une vraie forteresse, ou du moins une maison forte, dont la construction fut entreprise au XIIe siècle, et qui a conservé, de l'origine, trois des quatre tours rondes et un monumental donjon carré. Tout s'organisait autrefois au sein d'une enceinte protégée par des fossés, lesquels ont été comblés.

chissey-en-morvan--6-R.jpg

Une charpente remarquable

La propriété a subi les outrages du temps que l'actuel propriétaire, depuis un quart de siècle, s'efforce de réparer avec beaucoup d'amour pour ces vieilles pierres. Il a notamment sauvé l'une des tours, qui avait besoin d'une nouvelle toiture, et travaille actuellement à la réfection de la tour opposée et du donjon attenant dont la visite, fort intéressante, permet de mesurer le travail accompli, de grande qualité, ce que l'on pouvait attendre du maître des lieux qui est aussi un professionnel dans l'art de restaurer le patrimoine.

Bien des détails avaient de quoi retenir l'attention. Notamment les cheminées, dont la plus monumentale se trouve dans un vaste hall qui devint plus tard écurie et étable à vaches. La visite permet aussi d'imaginer la vie il y a quelques siècles, tant l'animation militaire qu'évoquent mâchicoulis et archères que l'existence quotidienne avec le puits, les latrines, les foyers où rôtissaient les pièces de viande, l'embrasure des fenêtres où les brodeuses venaient donner de la lumière à leur ouvrage.

chissey-en-morvan--8-R.jpg

Le propriétaire présente les plans anciens du château

A remarquer aussi les carrelages, dont manquent bien des éléments, mais qui sont de grande beauté. Le propriétaire s'apprête à les faire restaurer, à l'identique, par une fabrique spécialisée, dans un grand souci d'authenticité.

Visiter un tel monument historique, c'est aussi mesurer, et la passion des possesseurs qui le restaurent, et les menaces qui pèsent toujours sur une partie du patrimoine français, quand les subventions se font rares.

Les maîtres d'oeuvre du maintien des précieux témoins du passés mérite donc d'être encouragés.

 

AU CHATEAU DE RULLY

La visite du château de Rully nous a également beaucoup intéressés. Siège d'une exploitation de viticulture, c'est aussi un magnifique château fortifié situé sur un éperon rocheux dominant tant le village que les vignes produisant un excellent vin de Bourgogne. Les éléments architecturaux de défense sont encore présents, notamment chemin de ronde et mâchicoulis, et si l'emplacement du pont-levis est bien visible, par contre les fossés ont été comblés.

RULLY-CHATEAU-ISA-SAUL--16-R.jpg

Au coeur du vignoble

Organisé autour du donjon carré du XIIe siècle, le château appartient depuis cette époque à la même famille, il s'est transmis de génération en génération, ne changeant de nom que par mariage. Les Ternay d'aujourd'hui furent précédés par les Montessus, les Saint-Léger et les Rully. Le château n'est ouvert qu'en juillet-août et sur rendez-vous le reste de l'année, mais il l'était bien sûr à la mi-septembre, pour les journées du Patrimoine. La visite était guidée par le propriétaire en personne, fort accueillant, et qui a permis à ses hôtes de découvrir de très belles pièces

RULLY-CHATEAU-ISA-SAUL--8-R.jpg

La remarquable cuisine

(dont la vaste cuisine), toujours habitables et agréablement décorées, contenant des meubles du XVIIe et du XVIIIe et notamment par des tableaux de famille. L'un d'eux représente la Marquise de Montessus qui a moment de la Révolution fut emprisonnée. Cependant, elle était si bonne et aimée, que les villageois réclamèrent et obtinrent sa libération, ce qui évita ensuite au château d'être pillé comme cela se produisit en bien d'autres domaines. Il est également fort agréable de parcourir de parc, à l'ambiance anglaise, auquel les allées de buis confèrent quelque mystère

 

Ajoutons enfin que toute l'année, on peut goûter sur rendez-vous le vin du cru, qui mérite le détour.

Voir aussi : http://www.dominique-arnaud-le-mexique-revele.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article

commentaires

Lavoye du Vivier 11/10/2013 07:04

Bravo cher Dominique pour ce beau reportage... Nos ancêtres savaient construire de telles oeuvres d'art. Heureusement d'autres les ont conservé,à grands frais, pour notre plus grand plaisir !

labourgognereveleedarnaud 13/10/2013 06:47



Bonjour cher Alain, content de te lire car ne trouvant plus ton blog,  si intéressant, je n'avais pas de nouvelles de toi. Bien amicalement. Si tu as un autre blog,  fais le moi savoir
!



Présentation

  • : La Bourgogne révélée d'Arnaud
  • La Bourgogne révélée d'Arnaud
  • : Auteur d'un blog sur le "Mexique révélé" mais aimant aussi la Bourgogne, région tellement française, il me fallait bien créer une page particulière à propos du paradis des gastronomes, des amoureux de la nature et du patrimoine. L'ancien journaliste que je suis trouve là le moyen de renouer avec ses anciennes rubriques. Dominique Arnaud
  • Contact

Recherche