Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 21:29

Brumes dans la vallée sous Uchon


 

Autre liquide de Bourgogne,

La brume, des montagnes, rogne

Le pied, les prive de piliers,

Fait des îles de leurs cimiers.

brume-vallee-sous-uchon--4-r.jpg

 

Autre liquide de Bourgogne,

Comme la marée à Boulogne

Grimpe à l'assaut du littoral,

Tu combles jusqu'en haut le val.

 

Autre liquide de Bourgogne,

Il n'est pas bu par les ivrognes,

Fumée qui saoule le poète,

Nuée qui enivre l'esthète !

 

Autre liquide de Bourgogne

Doux comme laine de vigogne,

M'enveloppant tu me tiens... froid

Mais réchauffe au clavier mes doigts...

brume-vallee-sous-uchon--7-r.jpg

 

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 21:04

A Françoise, un sous-bois de Bourgogne...

mont-beuvray--3-R.jpg

 

 

Et quand le mauvais sort s'acharne

Regarde ! Il reste une lucarne

Ta nature part au combat

Pour les tiens c'est le branle-bas

 

Et quand la destinée s'obstine

Vois donc ! Car à toutes matines

Après la nuit vient la lueur

Qui fera reculer nos peurs

 

Et quand la malchance s'attarde

Écoute le chant du vieux barde

Qui te dit : Ô ma sœur, aie foi !

Le printemps dort dans le sous-bois...

 

Et quand la fatigue te couche

Observe de la vieille souche

Ce rejet qui se rit du sort

Il prédit ton futur essor !

                 Dominique novembre 2012

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 11:59

 

 

La nef de Paray-le-Monial en quelques quatrains

paray-le-monial--13-rr.jpg

 

Pourquoi bâtir des cathédrales

Quand les arbres sont des piliers

Gardant terre et ciel reliés

Au cœur de Paray...la moniale ?

 

Ainsi sont les humains ouvrages

Pétris d'idiote vanité

Et même de l'iniquité

Qui ne révoltent que les sages.

 

Ah ! Retourner à la nature

S'en aller doucement à pied

Pour écouter l'oiseau pépier

L'oiseau n'use pas de voiture !

 

Ah ! Dormir à la belle étoile

S'abriter sous les frondaisons

Et dormir plus que de raison

Pour rêver de beautés sans voile...

 

Ah ! Oublier la mécanique

L'informatique et le béton

Tous ces produits que nous jetons

Ah ! proscrire les mots en « ique » !

 

Pourquoi une tour de Babel ?

Quand les arbres sont des échelles

Portant la vision idéelle

Jusqu'aux portes d'un autre ciel...

 

Dominique Arnaud

paray-le-monial (13)rr

      Dominique Arnaud. Blogs :

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 22:57

 

A Charolles, la Venise bourguignonne, capitale du Charolais

 


PETITE-VENISE-CHAROLAIS.jpg

 

 

A Charolles c'est l'heure exquise

Midi d'été les grands bœufs blancs

Ruminent sous le soleil franc

Bucolique mini Venise...

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 00:57

 

Le sanctuaire à sauver de Morey

 

BALADESAVILLY--5-R.jpg

 

Lieu saint ouvert à tous vents

De Morey, la belle église

S'érode à la froide bise

Hâtant son délabrement

 

Lucenay, val du Ternin

Y priait au Moyen-Age

Pour y conjurer la rage

Défilaient les pèlerins

 

Las au siècle dix-neuf

Son clocher subit l'orage

La foudre dans son carnage

Le fracassa tel un œuf

 

Lors l'antique prieuré

Fut doté d'un nouveau dôme

Évoquant Saint-Pierre de Rome

Mais au bris prématuré

 

Rechute, rompant la nef,

qui emporta sa toiture

Grelottant à la froidure

Morey fut sans couvre-chef

 

Pour sauver le beau témoin

Des techniques d'un autre âge

Le bon peuple sans tapage

Prêta son cœur et ses mains

 

Chacun s'est mobilisé

Les Amis des vieilles pierres

Les décombres déblayèrent

Quel courage inépuisé !

 

Et la tour du vieux clocher

Sous un toit ils l'abritèrent

Et même leurs noms gravèrent

Sur les bardeaux raccrochés

 

Travaux jamais achevés

Continue donc la misère

Car il reste tout à faire

Et tant d'argent à lever

 

Que les dons sont bienvenus

Aux Amis des pierres vieilles

Pour que rechante la vielle

Aux jours fastes revenus

 

                                  Dominique Arnaud novembre 2012

 

Note : On me pardonnera la rime entre un o court et un ô long, mais... l'accent circonflexe symbolise le toit manquant !

 

Voir le site de Lucenay-l'Evêque  http://www.lucenay71.fr/la-vieille-eglise-de-morey


à visiter :  http://www.dominique-arnaud-le-mexique-revele.com/

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 17:17

popo101112--2-----copie-1.jpgQuand entre France et Mexique, quand entre Bourgogne et état de Morelos mon cœur balance, quand de surcroît j'ai besoin d'un avatar, dans le sens Internet du terme, pour signer de ce sceau dans un site internet associant les Français et le Mexique, francaisamex.com, alors je n'ai plus, sur mon logiciel de traitement d'images, qu'à essayer de combiner quelque chose de cohérent et de lisible qui vaudra mieux que ma tronche. Comme je venais de prendre de ma fenêtre, une photo du célèbre volcan Popocatepetl fumant sa première cigarette de la journée (tant qu'il ne tousse pas ça va), et que le premier plan de l'image, en contre-jour au petit-matin, n'était pas fameux, j'ai rajouté par copier-coller une photo de la cathédrale d'Autun, bel édifice roman, elle-même précédée par la porte d'Arroux, monument romain de grand intérêt se trouvant également dans la belle ville à la fois éduenne (adjectif qualifiant le peuple de la Gaule celtique établi dans le centre de la France) et bourguignonne. Il faut voir dans cet avatar le rapprochement des cultures et le signe de l'amitié entre les peuples. Internet peut et doit tordre le cou à bien des idées reçues, qu'il s'agisse de l'opinion des Mexicains pour la France que celle des Français pour le Mexique. Nos blogs sont faits justement pour révéler de si belles choses qu'elle ne peuvent que contribuer au rapprochement de tous les enfants, de tous les citoyens, du Monde.

Lire donc : http://www.francaisamex.com/ et http://www.dominique-arnaud-le-mexique-revele.com/

popo101112 (2)---

Montage D.A.

 

 

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 17:09

ponts-mesvres-et-etang-sur-arroux--2-R.jpgLes ponts de la Marquise

 

De Mesvres à Toulongeon

Pour le bonheur des ingambes

Se passent deux petits ponts

Qui gaiement Mesvrin enjambent

 

Ils rappellent le tracas

De l'écrivaine Marquise

Qui faisait beaucoup de cas

De franchir l'eau à sa guise

 

 

 


 

Sans qu'au gué ses deux porteurs

Vêtus de leur jolies mises

Ne trempent pour leur malheur

Leurs chausses et leurs chemises

 

 Lors Sévigné finança

Au siècle de prose exquise

Les ponts à becs que voilà

Ils nous sont toujours de mise !

 

Dominique Arnaud novembre 2012

 

Notes : Selon le Littré, le bec est l'angle saillant de la pile d'un pont. Avant-bec, arrière-bec, ce sont les angles d'une pile de pont, le premier opposé au fil de l'eau, le second de l'autre côté.

La femme de lettre séjourna à Autun et dans plusieurs communes de l'Autunois ce qui explique qu'elle avait à franchir souvent le Mesvrin, affluent de l'Arroux et donc sous-affluent de la Loire, pour rendre visite à sa famille à Toulongeon, à La Chapelle sous Uchon.

 

 

 

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 16:53

Nul souffle sur le lac d'Autun (haïku)

Itineraire-5-plan-eau-vallon-autun--7-pecheRR.jpg

 

Si peu de rides...

Le lac sans âge d'Autun

Ô, miroir du temps  

 

                                                                 Dominique Arnaud, novembre 2012

 

BOUTON-MEXIQUE.jpg 

 

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 18:30

 

 

C'est un coin de verdure où nichent des fantasmes :

Les mamelles dressées sur la plaine d'Autun,

Collines embrumées de dentelle au matin,

Inspirent à rêver de colossaux orgasmes !

 

Plaisirs baudelairiens quand la jeune Géante *

Nous offre à caresser ses superbes rondeurs...

Ô tétons des Télots poussés des profondeurs

Éjaculat ocré de la mine béante...

 

Son voisin Dim n'a point habillé cette gorge

De schistes bitumeux revêtus d'arbrisseaux

Recelant des trésors à tirer par monceaux

Des terrils délaissés qui d'uranium regorgent...

 

Menacés par la boulimie radioactive 

Je les préfère sains, bien ceints et surtout seins

Où butinent l'été les bigarrés dessins

Des mille papillons qui au soleil s'activent... 

                          Dominique Arnaud

 

itinéraire 3 croix libération brisecou (7) R PAN-copie-1

 

 

Ces quelques vers méritent explications : les Télots sont les deux terrils de la plaine d'Autun, uniques vestiges de l'exploitation minière dans cette région. Déjà à l'époque romaine était extraite l'huile minérale des schistes bitumineux, industrie qui se développa jusqu'aux années 1950 quand l'exploitation en cessa car devenue trop coûteuse. Ces collines artificielles devinrent un milieu naturel dont les naturalistes veulent protéger la richesse entomologique, et notamment les nombreuses variétés de papillons. Cependant le projet d'exploitation de l'uranium que contiennent les roches constituant les cônes de schistes condamnerait ce sanctuaire naturel unique en son genre qui donne toute son originalité aux paysages de la vallée de l'Arroux. Le même phénomène est connu en Nord-Pas-de-Calais où les friches de l'exploitation minière, colonisées par des plantes pionnières, redeviennent de précieux biotopes.

http://www.dominique-arnaud-le-mexique-revele.com/  à voir aussi...

* La géante (poème de Baudelaire)



Du temps que la Nature en sa verve puissante
Concevait chaque jour des enfants monstrueux,
J’eusse aimé vivre auprès d’une jeune géante,
Comme aux pieds d’une reine un chat voluptueux.

J’eusse aimé voir son corps fleurir avec son âme
Et grandir librement dans ses terribles jeux,
Deviner si son cœur couve une sombre flamme
Aux humides brouillards qui nagent dans ses yeux,


Parcourir à loisir ses magnifiques formes,
Ramper sur le versant de ses genoux énormes,
Et parfois en été, quand les soleils malsains,

Lasse, la font s’étendre à travers la campagne,
Dormir nonchalamment à l’ombre de ses seins,
Comme un hameau paisible au pied d’une montagne.

 

Après cette parution sur Ipagination,  Jean-Luc Mercier m'a appris qu'existaient de fameuses mamelles en Guadeloupe, et il m'a fait parvenir cette image qui a de quoi inspirer le poète n'est ce pas ? Merci à Jean Luc

mamelles-guedeloupe-Jean-Luc-Mercier.jpg

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 23:54

Loin des yeux, près du coeur, dit-on. Alors pourquoi ne pas, en cette occasion, envisager épisodiquement notre belle Bourgogne avec des mots différents. En voici un premier essai, qu'il appartiendra, aux lecteurs, de commenter...

porte-d-arroux-autunR.jpg

 

Au temple de Janus à Autun

 

Quand ta tête de monstre à la bouche édentée

Vomit de noirs choucas et vents virevoltant

Falaise du passé tu retraces le temps

De la Gaule associée à la Rome hantée

Par ces dieux dont ton dièdre usurpe l'un des noms

Ô temple de Janus fort d'un double visage

Tu défies roide et fier les monts noircis d'orage

Mais protèges en pasteur le troupeau de bœufs blonds

 

Dominique Arnaud le 30/10/2012

 

Repost 0
Published by labourgognereveleedarnaud
commenter cet article

Présentation

  • : La Bourgogne révélée d'Arnaud
  • La Bourgogne révélée d'Arnaud
  • : Auteur d'un blog sur le "Mexique révélé" mais aimant aussi la Bourgogne, région tellement française, il me fallait bien créer une page particulière à propos du paradis des gastronomes, des amoureux de la nature et du patrimoine. L'ancien journaliste que je suis trouve là le moyen de renouer avec ses anciennes rubriques. Dominique Arnaud
  • Contact

Recherche